But de l’Association


BUT DE LA CRÉATION DE L’ASSOCIATION « STEFLINE RADIO »

 

INTRODUCTION

Le secteur des radios associatives est peu envisagé lorsque l’on parle d’économie sociale et solidaire. Il me paraît intéressant de mettre en lumière les activités et le fonctionnement de cette nouvelle Radio Associative. Petite radio du web, elle se ferait une place dans le milieu associatif grâce à sa spécificité locale et construirait son identité autour du site d’informations de Geneston, www.stefline.com en ligne depuis juin 2002.

La Culture et la communication sont deux concepts complémentaires. Partant d’un désir individuel d’épanouissement, de connaissance, la culture se transmet et se partage par la communication.

Les radios associatives sont les descendantes des radios libres dites « Pirates » qui avaient été crées dans les années 70 pour protester contre le monopole de l’Etat en matière de diffusion radiophonique en France. C’est avec la libération des ondes par Mr François Mitterrand en 1982 que leur existence est devenue légale et se libéralise petit à petit.

L’idée de créer cette web radio est née dans mon esprit avec l’encouragement d’un groupe d’amis en 2009 en partenariat avec le fournisseur Radionomy, qui se charge de la rétribution des droits d’auteurs. Les premières émissions de radio sont diffusées le 23 juin 2009 et compte un an après plus de 25000 auditeurs cumulés sur cette période.

OBJECTIFS

Stimuler la créativité et l’inventivité de la population locale.

Permettre une liberté d’expression et de démonstration des talents locaux.

Offrir une information culturelle et artistique variée.

Permettre un libre accès à la culture sans discrimination.

Sauvegarder et promouvoir le patrimoine local et sa culture.

Participer à l’épanouissement personnel et un bien collectif

MISSION DE LA FUTURE ASSOCIATION

Réaliser et diffuser des émissions enregistrées et en directes.

Promouvoir des artistes locaux, nationaux et internationaux.

Proposer à son public un programme riche et varié.

S’efforcer à travers ses programmes de maintenir un lien avec sa mission de relais local.

Mettre en place sa mission de lien social en créant des ateliers pour sensibiliser le jeune public à cette activité et en leur donnant une technique d’expression au sein d’une structure locale.

Regrouper les bénévoles en accompagnant les porteurs de projets.

ATOUTS DE LA RADIO

Être un lien local avec son public (inexistant dans le vignoble nantais, actuellement : Cote d’amour, Alternantes, Sun, Prun (Nantes), Jet (St Herblain), NTI (St philbert de grand lieu), Atlantis (Nord loire)).

Être composé exclusivement de bénévoles dans son équipe (Chaque individu pourra donc consacrer un temps restreint au fonctionnement de la radio). Le membre ne doit pas se voir attribuer plusieurs rôles car la radio doit exploiter l’ensemble des ressources de chacun. Chacun devra s’atteler à mener à bien son émission et faire évoluer l’association dans le circuit décisionnel. Tous le membres doivent être informés des projets en cours et des orientations de la radio.

ATOUTS DE L’ASSOCIATION

Intervenir dans le domaine de la comptabilité, la gestion administrative, la communication ou encore la technique en plus de la radio.

Intégrer une culture d’entreprise associative, un travail d’équipe avec une répartition équitable des tâches pour faire évoluer cette radio.

Construire une équipe et donner un souffle nouveau à cette radio en s’entourant de nouvelles personnes, en ouvrant ses portes vers l’extérieur et en amenant des nouveaux intervenants partageant la même passion.

Communiquer sur l’activité de la radio et sur ses besoins (Plaquette de communication) en mettant à disposition dans les lieux publics, lieux de passage pour faire la promotion de la radio.

LA RADIO DANS LE FUTUR

Pouvoir diffuser sur d’autres supports (FM ou Radio Numérique Terrestre, module radio des BOX ADSL et autres serveurs) en sachant que la lourdeur administrative et l’investissement deviendront de plus en plus importants.

Trouver un local adapté à cette activité.

Augmenter le nombre d’auditeurs.

Avoir une reconnaissance et une écoute plus importante dans sa durée.

Innover en terme de programmation et de contenu.

Passionner d’autres bénévoles à l’aventure radiophonique.